Menu Content/Inhalt
ACCUEIL arrow NOTRE MAGAZINE
Advertisement
  • Fr
  • Gr
NOTRE MAGAZINE
2014 Concert: "EPITAPHIOS" à la C.H.G. Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
01-05-2014

Concert: "EPITAPHIOS"  (flyer)

La cinquantaine de personnes qui se sont rendues à la maison de la Communauté Hellénique de Genève le dimanche des Rameaux, 13 avril 2014, vers huit heures du soir ne l’auront pas regretté. Ils ont passé une excellente soirée au son des chants du cycle Epitaphios*, poèmes de Yannis Ritsos mis en musique par Mikis Theodorakis, ainsi que d’autres chansons chères au public. Le programme était particulièrement en harmonie avec l’atmosphère particulière de la semaine sainte.

Nous avons retrouvé Yannis Gomouzas, qu’on a vu chanter les yeux clos, et l’exquise virtuosité et expressivité de Costas Zaridakis (tous deux nous avaient déjà enchantés lors de la soirée Rebetika en 2012). Ils étaient cette fois accompagnés au piano par Niki Goudoumi. La pianiste et Zaridakis étaient tout droit venus d’Athènes, avec, dans leurs bagages, le tsipouro qui tenait compagnie au bouzouki. La musique nous a emportés, émus, nous a fait rêver, a avivé notre nostalgie de la Grèce.

« Un jour de mai tu m’as abandonnée,… je te perds un jour de mai… ». « Ma mère et ma sainte vierge - le préféré de Yannis - …tu  es parti,… pleurent le vent et la vague… et pleure la Sainte Vierge aussi… ». « Un crépuscule, un crépuscule, ils t’ont dressé sur la croix… » (tous mis en musique par Mikis Theodorakis). Le lyrique « Mon soleil, s’il te plait, dis aux dépossédés de pleurer près du rivage amer… » (de Lefteris Papadopoulos), et le « Mois d’avril » tiré du recueil Le Chant du frère mort (de Mikis Thodorakis) qui entraîne toute la salle : tout le monde connaît « ma fille qu’on appelle Elenio ».

Et nous, dans la salle, nous écoutions et, de temps en temps, entonnions certaines chansons connues et tellement aimées, à faire monter les larmes aux yeux. Quant la salle se met à chanter ainsi, nos amis non-grecs ressentent la grande nostalgie qui s’empare de nous et cette émotion les gagne à leur tour - imaginez ce qu’il en serait si, en plus, ils comprenaient les paroles…

Dans la deuxième partie, le superbe solo des Cerfs-volants tirés du recueil Voisinage des anges de Mikis Theodorakis a mis en valeur tout le talent et la finesse de Zaridakis : l’artiste fait véritablement corps avec son bouzouki. Et la voix de « notre » Yannis fait du bien à l’âme.

L’entrée était libre, les artistes étaient défrayés au chapeau.

Nous remercions Yannis, Costas et Niki du cadeau qu’ils nous ont fait pour Pâques. Reviendront-ils chanter à la maison de la CHG ?

*En mai 1936, à Thessalonique, un jeune ouvrier gréviste est tué par les forces de l’ordre. La presse publie sa photo, gisant sur le sol, une femme penchée sur lui. Bouleversé, Ritsos écrit Epitaphios, un long poème pour traduire les pleurs d’une mère. Le poème sera mis en musique par Theodorakis à la fin des années 50.

comite yadigaroglou.jpg

.
Giorgos Yadigaroglou
.

2014 concert epitaphe a.jpg

2014 concert epitaphe b.jpg

2014 concert epitaphe d.jpg

2014 concert epitaphe e.jpg

Dernière mise à jour : ( 28-02-2015 )
 
2014 Conférence "Le destin des Marbres du Parthénon: questions déontologiques et juridiques" Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
29-04-2014

2013 marbres partenon.jpg

Conférence organisée par le Comité suisse pour le Retour des Marbres du Parthénon, qui a eu lieu le 10 avril 2014 à Uni Mail à Genève.

« Le destin des Marbres du Parthénon: Questions déontologiques et juridiques » (flyer)

Cette table ronde a permis d'examiner le destin des Marbres d'un point de vue d'historien, muséal et juridique. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez visionner la conférence en entier :                                                      https://mediaserver.unige.ch/play/84198

"Les marbres du Parthénon sont un cas unique. Leur réunification demande une solution négociée."

Une manifestation remarquable avec des intervenants au discours pondéré et passionnant, posant le problème avec lucidité :

M. Marin Jean-Yves, Directeur, Musées d'Art et d'Histoire de Genève
Prof. Négri Vincent, Chercheur au CNRS, Spécialiste du Droit international du Patrimoine
Prof. Renold Marc-André, Chaire UNESCO en Droit international de la Protection des Biens culturels
Prof. Sidjanski Dusan, Président du Comité suisse pour le Retour des Marbres du Parthénon
 

http://www.parthenon-suisse.ch/fr/accueil

https://www.facebook.com/ParthenonSuisse?fref=ts

* * *

Synopsis of talk by Professor Dusan Sidjanski, Chairman of the Swiss Committee for the Return of the Parthenon Marbles, held on 3rd April 2014 at Zurich University.

                              « Europe and the Parthenon Marbles: a common cause »

Phidias’ Marbles embody the very spirit of Ancient Greece which gave birth to the first European civilisation and to which our modern societies owe the concept of democracy. Since its creation in the 5th Century B.C., the Parthenon, a monument symbolic of perfect harmony which inspired and shaped European culture, fell victim to wars, invasions and religious intolerance. However the worst damage to the Parthenon sculptures was inflicted by Lord Elgin when he removed nearly half the existing sculptures and shipped them to Britain.

Elgin’s motivations and the legality of his actions are questionable, but the Swiss Committee is against seeking a solution through a legal battle between two countries, especially during this time of crisis when Europe is striving to achieve unity. The restitution of the Parthenon Marbles to Greece is not a national issue, it is a European cause which should be resolved through dialogue, at the level of European Institutions, and by informing public opinion, in particular in Britain. Moreover, it is a unique case - therefore in no way a precedent - which concerns the integrity of an emblematic monument which has been dismembered, an artistic whole divided between two museums. And what could be a more appropriate setting than to exhibit the Marbles in their original context, in the new Acropolis Museum facing the Parthenon to which they belong.

 

                        Bernard Tschumi on the Parthenon and the Acropolis Museum...

Dernière mise à jour : ( 14-07-2014 )
 
2014 FÊTE NATIONALE HELLÉNIQUE Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
25-04-2014

 FÊTE NATIONALE HELLÉNIQUE 2014  (flyer)

La célébration de notre Fête Nationale a débuté, dimanche 30 mars, par notre traditionnelle visite au Parc des Bastions où les autorités ecclésiastiques diplomatiques et les représentants des diverses associations helléniques et philhellènes de Genève s'étaient donnés rendez-vous devant le monument de Jean-Gabriel Eynard.

Après le discours du Président de l'Association greco-suisse Jean-Gabriel Eynard, la couronne traditionnelle a été déposée au pied du buste du célèbre mécène philhellène, par Monsieur Angelos Ypsilantis, Consul Général de Grèce à Genève. L'hymne national suivit.

L'assistance, composée d'une quarantaine de personnes, se dispersa ensuite pour se retrouver à Église Orthodoxe de Chambésy, particulièrement pleine en ce dimanche de fête.

Après la messe, les élèves de l'École Grecque, vêtus de costumes traditionnels démarrèrent leur fête. Chacun à leur tour, présentèrent des chants, des poèmes, et autres textes relatifs à la Révolution du  25 Mars 1821, et ce pour la plus grande fierté de leurs familles et le plaisir de la nombreuse assemblée. Un grand merci aux professeurs de l'École Grecque pour leur travail auprès de nos jeunes.

La Communauté Hellénique de Genève et les associations helléniques et philhellènes de Genève, servirent un buffet substantiel. Les près de 200 personnes présentes en firent largement honneur.

Un très grand merci et toute notre reconnaissance à nos autorités ecclésiastiques qui ne manquent jamais de nous accueillir au Centre de Chambésy.

Merci aussi à tous le bénévoles qui nous ont aidé pour la réalisation et la réussite de cet évènement.

Bonnes Fêtes à tous, vivement le printemps ensoleillé et doux et à très bientôt de vous revoir à Pâques.

comite marlene.jpg

.

Marlène Stavras-Ronner
   
2014 fete nationale 25 mars a.jpg
2014 fete nationale 25 mars b.jpg
2014 fete nationale 25 mars c.jpg
2014 fete nationale 25 mars d.jpg
Dernière mise à jour : ( 27-05-2014 )
 
2014 Conférence: « Qu’est-ce qui rend les gens heureux ? » Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
23-03-2014

« Qu’est-ce qui rend les gens heureux ? »  (flyer) 

Conférence de M. Thanos Karanatsios

Dès le premier instant de son arrivée à la Communauté Hellénique de Genève, Thanos, qui insiste à ce qu’on l’appelle avec son prénom, a suscité notre intérêt pour son sujet scientifique, qui concerne la Psychologie Positive en association avec les Neurosciences. « Ce qui m’intéresse est de connaître ce qui rend les gens heureux et ce que l’on peut faire en pratique afin d’être plus heureux. », nous a-t-il dit lors de notre première rencontre l’année dernière. Suite à la gentille acceptation de notre proposition par Thanos, nous avons convenu qu’il donne une conférence ouverte au public sur les facteurs qui rendent les gens heureux, espérant d’apprendre quelque chose d’utile. « La sensation du bonheur est subjective, mais les facteurs qui l’influencent et le composent peuvent être mesurés et étudiés de façon scientifique, avec les mêmes outils utilisés par la science pour l’exactement contraire, comme pour la dépression. », nous a-t-il dit tout au début, après s’être un peu introduit, mentionnant une longue liste de diplômes. Thanos a été champion de la Grèce en handball, sportif de l’équipe nationale grecque, et ensuite après ses premières études à la Faculté des Sports et de l’Education physique, il a continué d’étudier l’Administration des Entreprises et l’Entreprenariat au Collège Américain, la Psychologie Positive à Londres, la Neuro-imagérie pour la recherche à Edimbourg, et actuellement Neurosciences à notre Genève, qui est une des régions les plus avancées du monde en matière de recherche sur le cerveau humain. Thanos a été le premier à créer un cours officiel de Psychologie positive au niveau académique en Grèce, pour City College-International Faculty of the University of Sheffield.

Pendant la conférence qui a duré presque une heure et demie, les spectateurs, qui ont rempli notre salle, ont suivi avec un intérêt constant toutes les explications scientifiques et les vidéos relatives que Thanos a utilisées pour transmettre ses messages. « Savez-vous si les mariés, en moyenne, sont plus heureux que les célibataires.... les religions favorisent-elles le bonheur... l’argent, ton repas préféré, tes amis, le pays où tu habites... Finalement quoi et comment nous influence-t-il à être heureux ? », nous expliquait en souriant.

Comme un premier, mais aussi un dernier encouragement, il nous a dit : « Le Bonheur est une question personnelle, mais il se trouve au point où le Sens rencontre le Plaisir ! ».

Un très grand merci à Thanos pour cette belle et utile présentation et nous espérons le revoir à d’autres présentations dans l’avenir.

A la fin de la présentation, la Communauté Hellénique de Genève a offert un délicieux cocktail, qui a permis aux personnes présentes d’échanger leurs opinions sur le sujet.
comite lida.jpg

 .

Article: Olga Tuscher-Karageorghi

Traduction: Lida Kypriotou

.

2014 conf. psychologie a.jpg
2014 conf. psychologie b.jpg
2014 conf. psychologie d.jpg
2014 conf. psychologie e.jpg

Dernière mise à jour : ( 18-07-2014 )
 
2014 Journal "ETHNOS", du 16.2.14 Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
17-02-2014

2014 ethnos logo.jpg

" ΜΕΤΑΝΑΣΤΕΥΕΙ ΞΑΝΑ Ο ΑΝΘΟΣ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΑΣ "

Λαμπρά μυαλά στον...παράδεισο της Ελβετίας

                       Εφημερίδα ΕΘΝΟΣ, Κυριακή 16 Φεβρουαρίου 2014

Ελβετία: τράπεζες, δημοψηφίσματα, σοκολάτες, τυριά, πίστες για σκι και έδρα διεθνών οργανισμών. Το δημοψήφισμα, όπου επικράτησε η πρόταση για να «κλείσουν» τα σύνορα σε Ευρωπαίους κατοίκους, έφερε στο επίκεντρο τον ελβετικό παράδεισο, που αποτελεί πόλο έλξης για πολλούς νέους μετανάστες την εποχή της μεγάλης οικονομικής κρίσης.

Οι περισσότεροι, όμως, σύντομα διαπιστώνουν ότι η πραγματικότητα είναι αρκετά διαφορετική από αυτό που είχαν φανταστεί.

Dernière mise à jour : ( 18-02-2014 )
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 28 - 36 sur 125