Menu Content/Inhalt
ACCUEIL arrow NOTRE MAGAZINE
Advertisement
  • Fr
  • Gr
NOTRE MAGAZINE
2007 FÊTE NATIONALE du 28 OCTOBRE Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
27-11-2007
avraam_1.jpg
                                       FÊTE NATIONALE du 28 OCTOBRE

Commémoration du 67ème anniversaire du conflit Greco-Italien de 1940

Conférence du samedi 27 octobre 2007 donnée par M. Abraham MOÏSE

Mesdames, Messieurs, chers Compatriotes, chers Amis de Grèce,

La manifestation de ce soir est placée sous le signe de la commémoration du 67ème anniversaire de la guerre, qui a opposé en 1940 la Grèce à l’Italie. Elle concerne un événement important de l’histoire contemporaine de notre pays, dont son armée, soutenue par une volonté de résistance populaire unanime, a écrit avec bravoure de pages militaires glorieuses, qui ont suscité l’étonnement et l’admiration du monde à l’époque, surtout par sa volonté de résistance, alors que d’autres pays bien plus grands et plus puissants en Europe tombaient presque sans livrer bataille, l’un après l’autre devant les armées hitlériennes.

Ce petit pays de 7 millions, qui était la Grèce, a mené de luttes acharnées pour sa défense, l’intégrité de son territoire et la sauvegarde de son indépendance face à l’Italie, un pays bien mieux armé et préparé à cette guerre. La Grèce a été entraînée, dans l’horreur de la deuxième guerre mondiale, d’où elle est sortie meurtrie, après quatre ans presque d’une occupation pesante et douloureuse, avec d’énormes sacrifices humains et matériels, et il a fallu de très longues années pour se redresser.

Je me permettrai de préciser que j’ai vécu moi-même toute cette pénible période et j’ai été témoin du début à la fin de ces événements, enfant à l’époque, âgé de 7 ½  à 11 ans, toutefois conscient de la gravité et des dangers qui en résultaient, et je garde vives les images de terreur, de la peur, des exécutions sommaires, des déportations, de la famine et de la misère que cette guerre occasionnait. C’est  en cette qualité et pour retracer l’histoire, que je me propose de vous rappeler ce soir, pour ceux qui ont eu la chance de ne pas les vivre, certains événements significatifs et tragiques qui ont précipité notre pays à cette confrontation, malgré sa volonté.

1n_fr_28_octobre.jpg

 LIRE:  "28 octobre 1940"

 Visitez notre Album photos et les videos 

Dernière mise à jour : ( 26-06-2011 )
 
2007 VOLTAIRIA Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
04-07-2007

                                                                 La Fête à Voltaire 2007

Voltairia 2007, un grand moment ! Le ciel a été très clément cette année, et c’est par une température fort agréable que s’est déroulée cette très belle fête.

La municipalité de Ferney-Voltaire nous a concédé pour 2007 un emplacement privilégié, dans un enclos jouxtant la rue principale et le terrain de pétanque. Nos craintes de voir passer les gens sans remarquer notre stand, situé ainsi légèrement en retrait, sont rapidement dissipées et ce léger désavantage a rapidement viré en atouts: plus d’espaces, des bancs et des tables pour s’installer confortablement - promis l’an prochain nous tâcherons de les multiplier - et beaucoup plus de place pour nos bénévoles et nos visiteurs. Alléchée par l’odeur de nos grillades, généreusement parfumées d’origan et autres épices typiques, la foule se dirige, automatiquement attirée, vers notre stand.

Les membres de notre comité nouvellement élu, se sont surpassés, les uns dans la préparation rapide et efficace des assiettes grecques, les autres dans la cuisson de nos brochettes, servies à point, juteuses et gustatives. Quand à nos vétérans, ils excellent  dans la tenue habile et parfaite du bar abondamment garni de « ouzo » ( un must ! ), de « retsina », de vins du pays, blanc, rosé et rouge, de rafraîchissantes  bières « Mythos », de «  Metaxa***** » et bien sûr d’eau, seul article français disponible chez nous !

La bonne humeur était de mise et même le petit quart d’heure d’attente, bien grec lui aussi, au moment du coup de feu, n’a nullement découragé ou fait perdre patience nos visiteurs. Bien au contraire, petits et grands, jeunes et moins jeunes, « parlent » et prononcent, avec de charmants accents, des mots et expressions incontournables de notre vocabulaire, évoquant vacances passées ou à venir, se passent conseils et astuces personnels. Sourires et bonne humeur sont au rendez-vous et favorisent de nombreux échanges forts sympathiques. La toute « Genève internationale » s’est donné le mot pour « aller voir chez les Grecs » à Ferney ! Nos habitués sont aussi là, fidèles d’une année à l’autre, nous ayant, une fois pour toutes, adopté avec notre joie de vivre, nos « immenses » qualités, et nos « rares » défauts…

Jusqu’à la clôture de la fête, vers une heure du matin, les petites et les grandes faims,  ainsi que les gosiers desséchés ont pu assouvir largement leurs envies. Certains même, soucieux de ne rien perdre de la fête, ont pris le soin de réserver des plats pour les déguster calmement après les festivités prévues au programme officiel.

Plus de 500 personnes ont fait halte à notre stand, et comme tous les ans, acteurs, organisateurs, ainsi que les services annexes, tels que sécuritas, employés municipaux, police, etc. nous ont rejoint à la fin de leur service pour, eux aussi, plonger dans un avant goût de vacances.

Unanime, tout le monde est parti sur un « A l’Année Prochaine » plein d’enthousiasme et de promesses.

message pr.2.jpg

Merci à tous.                                                                                           Marlène Stavras-Ronner

                Visitez notre album photos

voltairia 1.jpgvoltairia 2.jpg

Dernière mise à jour : ( 26-06-2011 )
 
2007 CONFERENCE Prof. C. POURNARAS Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
17-05-2007

Conférence du Professeur Constantin Pournaras (2007 M.S.)

Mercredi 2 mai 2007 - Nous sommes un peu inquiets quant à notre conférence de ce soir.  Le sujet proposé par le Professeur Constantin Pournaras, Médecin Ophtalmo Chirurgien à la Clinique Ophtalmologique de l’Hôpital Universitaire de Genève, « Dégénérescence Maculaire liée à l’âge - Traitement Actuel », a suscité beaucoup d’intérêt, et depuis l’annonce publiée il y a quelques semaines, plusieurs personnes se sont tout de suite inscrites.   

Néanmoins, deux évènements risquent de nous porter préjudice: 
Le débat, dans le cadre des élections françaises en cours, entre les deux candidats finalistes Mme Ségolène Royale et M. Nicolas Sarkozy, passionne nombre d’entre nous et doit se tenir dès 21 :00 ce soir.
D’autre part, le match de football opposant Milan AC / Manchester United, comptant pour la ligue des Champions, commence à 20 :00.  
Nous nous rassurons les uns les autres, n’avons-nous pas reçu un certain nombre de coups de téléphones ce matin même s’enquérrant de la conférence. 

Dès 18 :00, la salle est prête à recevoir plus d’une soixantaine de personnes, et nous mettons une dernière touche à notre buffet qui sera servie après la Conférence. A part le travail fourni par les Dames du Comité, le restaurant Olympos nous a préparé des keftedes et des feuilletés - toujours aussi succulents - tandis que l’une de nos fidèles membres s’est attelée à nous confectionner des pitas et autres mets de choix. 

Au final, nous comptons près de 45 personnes attentives et passionnées par les explications et les conseils prodigués d’une façon claire et précise par le Professeur Pournaras sur un sujet qui touche un grand nombre de l’assistance. Nous serons surtout très attentifs aux divers conseils prodigués par le Professeur pour parer quelque peu à un mal commun à bien de personnes dès un certain âge. 

Après exposé et débats, qui ont duré un peu plus d’une heure, nous nous retrouvons  tous  autour du buffet un verre à la main, à commenter avec notre éminent conférencier et entre nous l’évènement de la soirée, à faire ou refaire connaissance avec les personnes présentes… C’est un plaisir de constater que personne n’est vraiment pressé de partir. Ce n’est que peu après 23 :30 que nous fermons les portes de notre Maison sur nos derniers invités. 

message pr.2.jpg

Marlène Stavras-Ronner

  

Conférence du Professeur Constantin Pournaras (2007 A.M.) 

Dans le cadre des activités culturelles de notre Communauté, le mercredi 2 mai 2007, a eu lieu dans l’auditoire de notre centre, la conférence en français, de Monsieur Constantin POURNARAS, professeur d’Ophtalmologie à l’Hôpital Universitaire de Genève - HUG. Thème de la conférence: « Dégénérescence Maculaire liée à l’Age: Traitement actuel » 

Monsieur M. Papadopoulos, Président de notre Communauté, a présenté le conférencier en précisant toutefois que Monsieur Pournaras revenait de ses pas dans la maison, étant donné qu’il a été par le passé, membre du comité de notre communauté et qui a longuement œuvré pour sa bonne marche.                                                                                

Par un exposé très détaillé et par un choix de projections circonstanciées, Monsieur Pournaras a fait un grand tour d’horizon sur la maladie, partant de son apparition et de son évolution avec l’avancement de l’âge du patient.  

Il a surtout précisé le fait, que grâce aux recherches, la science possède aujourd’hui de méthodes et moyens de traitement efficaces, pouvant retarder et même stopper l’évolution de la maladie.

En principe et comme pour les autres maladies le dépistage précoce de celle-ci est primordial.

D’autres traitements sont appliqués, comme l’usage du laser, l’administration d’un choix de vitamines, et si nécessaire l’opération. Il a aussi insisté sur l’application de règles régissant la qualité de vie, soit des mesures à suivre pour protéger les yeux des agressions de l’environnement.

Des recherches sur la génétique sont aussi en cours, mais leurs conclusions ne sont pas pour le moment confirmées. 

L’assistance a suivi avec beaucoup d’intérêt le conférencier, si l’on en juge par les nombreuses questions soulevées sur lesquelles M. Pournaras a apporté des précisions supplémentaires. 

Durant le buffet-cokteil qui a suivi la conférence, des échanges à bâtons rompus ont complété l’information du public. 

avraam_1.jpg

                                                                                                                   Abraam Moïse

 Visitez notre Album photos 

Dernière mise à jour : ( 26-06-2011 )
 
2007 PAQUES GRECQUES Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
17-05-2007
                                               Célébration de la Pâques Orthodoxe 2007                                                au Centre de la Communauté Hellénique de Genève

C’est par un jour radieux de printemps, que les membres de la Communauté Grecque de Genève, avec leurs amis et sympathisants, se sont retrouvés le Dimanche 8 avril 2007 dans le jardin de leur Centre Communautaire de Chêne-Bourg pour fêter, comme chaque année, la Pâques Orthodoxe, qui correspondait cette année-ci avec celle des autres Communautés Chrétiennes.

Ils étaient environ 110 participants et 20 de leurs enfants à répondre présents à l’invitation du comité de la Communauté, venus en famille, en groupes d’amis, en couples, ainsi et comme d’habitude quelques retardataires de s’annoncer, qui ont toutefois tenu à ne pas manquer cette belle et si haute en couleurs tradition pascale.

Il faut d’entrée souligner le souci et les soins apportés à la préparation de la fête par le comité, qui a tenu de tout faire pour quelle soit une réussite, ce qui a été du reste le cas, grandement aidé par une équipe dynamique de volontaires.

Déjà, les jours précédant la manifestation, les préparatifs allaient bon train. Il a fallu ainsi s’assurer en premier du bon choix et de la livraison à temps des agneaux, vedettes de la fête, des œufs bien rouges, des tresses traditionnelles (tsourekia) et de l’achat de tout de ce qui devait compléter un bon repas pascal, salades, gâteaux, vins, apéritifs, boissons diverses.

La recherche des musiciens du reste n’a pas été chose facile puisqu’il a fallu aller les chercher jusqu’à Chypre d’ou Angelos et Louis ont spontanément répondu à l’invitation.

La veille, des tentes, tables, bancs, drapeaux et décorations ont été dressés dans le jardin alors qu’une autre équipe de spécialistes en grillades s’affairait tard dans la soirée à embrocher et apprêter de toutes les épices aromatiques, les agneaux.

C’est ainsi que dimanche, jour de fête, dès la première heure du matin, de volontaires annoncés faisaient tournoyer sur les braises, huit (8) magnifiques agneaux tenant ainsi à renouveler cette belle tradition ancestrale.

L’arrivée du public a débuté comme prévu vers midi. Rencontres entre amis, nouvelles connaissances embrassades, échange de vœux « Christos anesti - Chronia pola ke kala » (Christ ressuscité - Nombreuses heureuses années), dans une ambiance chaleureuse de gaîté et de bon enfant.

Premier coup d’œil évidement sur les agneaux tournant et commentaires sur la couleur des rôtis.

La partie solennelle de la journée a été marquée par la présence de Monseigneur Jeremias, Métropolite de Suisse, accompagné du Révérant Père Vassili Kotrotsio, par la prière, la bénédiction et les vœux traditionnels de fête, alors que l’assistance entonnait en cœur l’hymne de « Christos anesti ».

Mme le Consul Générale de Grèce, absente, a été représentée par M. Georges Roussomoustakakis.

Et la fête de commencer dans l’allégresse aux sons de la musique, par des chants et danses folkloriques Grecs, jusqu’au moment tant attendu celui de la dégustation de l’agneau rôti, qui de l’avis général a tenu toutes les promesses, car il a été succulent, comme d’ailleurs les autres mets servis.

La fête et la bonne humeur se sont prolongés jusqu’au début de la soirée, et les participants en quittant, petit à petit les lieux, apparemment satisfaits, se souhaitaient en cœur « ke tout chronou me ygia » à l’année prochaine en bonne santé.

avraam_1.jpg

Abraam Moïse

                    Visitez notre album photos !

paques1.jpg2007 paques 0345.jpg

Dernière mise à jour : ( 26-06-2011 )
 
2007 FÊTE NATIONALE du 25 MARS Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Olga Tuscher-Karageorghi   
15-04-2007
 
drapeaugrec.gif
drapeaugrec.gif

                     NOTRE  FÊTE  NATIONALE  DU  25  MARS  2007

Pour la deuxième année consécutive, le dimanche 25 mars 2007, la Communauté Hellénique de Genève célébrait, en collaboration avec le Consulat Général de Grèce à Genève, l’Association des Dames Grecques de Genève l’Association gréco-suisse « Jean-Gabriel Eynard », l’Association Hellénique de Genève, l’Association « I Filia », le Centre Hellénique d’Études du Folklore et l’École Grec, la Fête Nationale Grecque qui commémore à cette date l’insurrection de 1821.  

Après la messe du dimanche et le Te Deum à l’Église Orthodoxe de Chambésy, les autorités ecclésiastiques, accompagnées des représentants officiels des autorités nationales grecques et genevoises, se sont retrouvés aux Bastions pour rendre hommage au grand philhellène genevois, Jean-Gabriel Eynard, engagé pour la cause de l’indépendance de la Grèce révoltée contre les ottomans, et qui dès 1825 a voué ses forces et une grande partie de sa fortune en faveur de notre pays. 

En cette journée exceptionnellement ensoleillée et en présence de plus de 250 personnes, une couronne a été déposée par Madame Le Consul Général de Grèce, au pied du buste de Jean-Gabriel Eynard (sculpté par Rodo et inauguré en 1907) situé sous une arcade ouverte à l’ouest du Palais et accessible depuis le parc. 

Les discours officiels, ainsi que l’allocution de Mme Cléopâtre Montandon, présidente de l’Association gréco-suisse J.-G. Eynard, ont laissé place au group du Centre Hellénique d’Étude du Folklore (C.H.E.F.), animé par Monsieur Pantelis Vervatidis, pour un spectacle de musique et de danses traditionnelles. Vêtus de magnifiques costumes folkloriques, les artistes nous ont enchanté et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que la nombreuse assemblée présente s’est jointe au groupe pour une joyeuse finale.  

Monsieur Petros Evangelides, ténor, venu de Berne pour l’occasion, nous a admirablement interprété l’hymne national grec à la grande émotion des participants à cette journée. 

La fête s’est poursuivie à l’intérieure du Palais Eynard, exceptionnellement mise à notre disposition un dimanche. et ce pour la deuxième année consécutive, par le Conseil Administratif de Genève. Le Palais, de style néo-classique, fut construit en 1817 par Jean-Gabriel Eynard et racheté par la Ville de Genève à la famille Eynard, en 1891, pour en faire un musée et agrandir les Bastions. Il est actuellement dévolu au Conseil Administratif de la Ville de Genève, qui y tient entre autres, ses séances hebdomadaires. 

Les enfants de l’École grecque ont  présenté dans un des beaux salons du Palais des chants et poèmes en l’honneur de la Grèce. 

La fête s’est terminée par un copieux et délicieux buffet, organisé et préparé par les différentes associations regroupées pour l’occasion et mis à la disposition des très nombreux invités. 

message pr.2.jpg

Ce fut un régal !                                                                                      Marlène Stavras-Ronner

danses-eynard.jpg

                                                                             

   Visitez notre album photos et video

   Visitez le palais Eynard: http://www.ville-ge.ch/fr/decouvrir/eynard/index.htm  

* * * * *

Dernière mise à jour : ( 26-06-2011 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 Suivante > Fin >>

Résultats 118 - 124 sur 124